publicité

28 février 1942: l'opération "Biting" a 70 ans

Appelée aussi le "raid de Bruneval", cette opération de l'armée anglaise et de la Résistance est célébrée

  • Sylvie Callier
  • Publié le 27/02/2012 | 16:42
© Image d'archive (INA)
© Image d'archive (INA)

Le Général de Gaulle, François Mitterrand, Lord Mountbatten, le Prince Charles d'Angleterre. Ils sont venus dans le passé sur la falaise de Bruneval battue par le vent. 70 ans après l'opération "Biting" (coup de croc) les français et les Britanniques continuent à perpétuer la mémoire de cet acte de bravoure.

Un raid de parachutistes anglais appuyés par la Résistance

L'opération a exactement 70 ans. C'était l'hiver 1942, les 27 et 28 février. La cible, un radar de l'Armée Allemande placé à côté du Manoir de la Falaise à la Poterie Cap d'Antifer. Les Alliés savaient que cet équipement était stratégique. S'en emparer permettrait de connaitre les fréquences utilisées par les Allemands et plus tard de brouiller d'autres radars.

image_72673517.jpg

Conduite par Lord Louis Mountbatten et le Major Frost, l'opération débutée la nuit du 27 au 28 février fut un succès. 119 parachutistes furent largués au dessus de la falaise de Bruneval. Les commandos firent croire qu'ils voulaient détruire le radar. Ils en rapportèrent des composants précieux. Il y eut 2 morts et 6 prisonniers parmi les alliés. Le film "Les Bérets Rouges" (1953) de Terence Young s'inspire de ce fait de guerre

Ce dimanche, la commune de la Poterie Cap d'Antifer a dévoilé une plaque sur la Mairie. D'autres commémorations auront lieu le 24 juin à St Jouin Bruneval. Des parachutistes anglais de la Compagnie Bruneval sauteront sur la même zone qu'en 1942. Un mémorial sera inauguré.

Voir le reportage avec des documents d'époques sur l'opération Biting (B. Sidibe)

cliquer sur la vidéo

les + lus

les + partagés