publicité

Seine-Maritime : les entreprises pénalisées par des restrictions de circulation sur le bac de Duclair

Après la fermeture du pont Mathilde et un afflux de circulation à Duclair, le conseil général a décidé de limiter l’accès des poids-lourds  au bac

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 07/02/2013 | 15:09, mis à jour le 07/02/2013 | 15:21
© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Répercussions économiques

Limiter le franchissement de la Seine à certaines heures pour les poids lourds est une mesure appliquée depuis le début de l’année pour répondre à l’engorgement du bac de Duclair après l'incendie puis la fermeture du pont Mathilde de Rouen.
Mais ces restrictions de circulation ne sont pas du goût des entreprises, des exploitants de carrières, des agriculteurs, des transporteurs et des élus des communes des bords de Seine. Tous expriment la même inquiétude et veulent alerter les autorités des graves répercussions économiques qui découlent de cette interdiction de franchir librement la Seine. 
Autre souci : le projet de remplacement des bacs actuels de catégorie maritime,  en bacs de type fluvial. De futurs  bacs qui ne pourront plus embarquer ni de camions ni d’autocars… 
Une mobilisation avait lieu ce jeudi matin (7 février) à Duclair.
07/02/2013_manif bac_camions_Duclair
VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie d’Emilie Leconte  et  Olivier Flavien avec les interviews de :
  • Jean-Marc Pellaza, représentant de la FNTR 
  • Nicole Basselet, maire de Berville-sur-Mer

les + lus

les + partagés