publicité

La liaison transmanche Dieppe-Newhaven dans la tourmente

Un financement public remis en cause, un accident et une interruption des rotations en plein weekend de Noël : la ligne maritime vers l’Angleterre est-elle menacée ?

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 27/12/2012 | 16:06, mis à jour le 27/12/2012 | 19:31
© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Beaucoup d’argent public

La ligne de Car-Ferries entre Dieppe et l’Angleterre est ancienne et s’est développée avec le chemin de fer car idéalement située pour permettre une liaison en ligne droite entre Paris et Londres. Mais l’abandon progressif du train, la montée en puissance des ports concurrents et enfin l’arrivée du tunnel sous la Manche ont, dans les années 80, amorcé un lent déclin du trafic  transmanche dieppois.

540_palette2.jpg
Déconnectée du réseau ferroviaire et déménagée au pied de la falaise, la gare maritime de Dieppe (toujours pas desservie par  les bus) est depuis des années sous perfusion depuis que le département de Seine-Maritime est devenu l’opérateur de cette liaison transmanche. Par le biais d’une délégation de service public c’est la compagnie LD Lines qui exploite la ligne. Coût annuel  pour le département : entre 17 et 18 millions d’euros…

Remise en cause

Déjà critiqué en août 2011 par le journal Capital,  ce coûteux financement public a fait récemment l’objet d’une autre attaque. C’est le quotidien régional Paris-Normandie qui l’a révélé le 11 décembre dernier  : un conseiller général (socialiste) a clairement posé la question du maintien de la ligne, voire même de son arrêt définitif.

540_palette.jpg

Des centaines de passagers à quai le weekend de Noël

Toujours au mois de décembre c’est à la veille du weekend de Noël que la liaison a été interrompue suite à un incident dans le port de Newhaven déclenchant la colère des Britanniques.  Comme le raconte l’hebdomadaire Les Informations Dieppoises, la collision d’un ferry contre un quai a été à l’origine de l’interruption du trafic pendant plusieurs jours, et ce dans l’indifférence quasi-générale… 

Une solution "acceptable" ?

Un nième coup dur pour cette liaison transmanche qui cumule des handicaps économiques, financiers, et juridiques.  Il est donc urgent, à moins d’un an de la fin du contrat entre le département de Seine-Maritime et LD Lines, de savoir quel est l’avenir de cette ligne ? Première réaction : celle d’Alain Le Vern, le président du conseil régional de Haute-Normandie, mais aussi président du Port de Dieppe. Pour lui, maintenir une liaison transmanche au départ de Dieppe est primordial, "mais il faut trouver une solution dans des coûts acceptables , ce qui n’est plus le cas aujourd’hui".
VIDEO : la réaction d'Alain Le Vern

 

les + lus

les + partagés