publicité

Rouen : que deviennent les feuilles mortes ?

Sur les routes, les trottoirs, les voies du métro les feuilles mortes sont certes poétiques mais aussi glissantes. Les équipes municipales de la ville de Rouen affinent "leurs armes" pour les faire disparaitre

  • Par Sylvie Callier
  • Publié le 25/11/2012 | 11:38, mis à jour le 25/11/2012 | 11:59
© Sylvie Callier/France 3
© Sylvie Callier/France 3


Saviez-vous que 19 000 arbres perdent chaque automne 1500 tonnes de feuilles à Rouen ? Les bourrasques de samedi soir ont entrainé les feuilles sur les routes, les entrées de parkings.

Ces feuilles font glisser les piétons mais aussi les cyclistes et font patiner les voitures. En cette fin novembre, les équipes municipales doivent "rabattre" les feuilles avec les balayeuses, souffleuses.

Elles sont ensuite toutes emportées au nord de la ville et séparées. Il y a les feuilles intactes, qui viennent par exemple des parcs. Elles serviront de compost et les feuilles polluées par les graisses, les hydrocarbures. Elles seront détruites.





les + lus

les + partagés