publicité

Le ministre délégué à l'agroalimentaire en visite à l'usine Ferrero de Villers-Ecalle

Cette visite intervient en plein débat sur un amendement visant à taxer l'huile de palme, composante importante du Nutella, produit phare de la marque Ferrero.

  • Par Carole Belingard
  • Publié le 12/11/2012 | 17:52, mis à jour le 12/11/2012 | 19:14
Le directeur de Ferrero ne souhaite pas changer la recette du Nutella. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP Le directeur de Ferrero ne souhaite pas changer la recette du Nutella.
Guillaume Garot, ministre délégué de l'agroalimentaire, était ce lundi 12 novembre à Rouen à la rencontre régionale de la filière. Il en a profité également pour visiter l'usine Ferrero de Villers-Ecalle, où est fabriquée la fameuse pâte à tartiner au coeur de l'actualité, le Nutella.

Voir le reportage ci-dessous de Raphaël Deh et Bruno Belamri
Visite ministérielle à Ferrero

Cette dernière contient en effet de l'huile de palme. Et celle-ci pourrait se voir attribuée une taxe, car cette substance est jugée nocive pour la santé.

Retour sur la polémique de la semaine dernière.

 

Des assises de l'agroalimentaire à Rouen

L'étape Haute-Normandie des Rencontres régionales se déroulait ce lundi 12 novembre pour l’avenir de l’agroalimentaire et du boisLes industriels haut-normands du secteur étaient conviés pour contribuer à la mise en place d’un plan d’actions qui sera présenté à la fin du printemps.
En ouverture des rencontres régionales, le ministre a assuré que « tous les problèmes seront traités pour y répondre d’une manière concrète et opérationnelle » que ce soit sur le volet exportations, l’attractivité du secteur, la compétitivité, l’emploi, « puisque 10.000 ne sont pas pourvus sur 500.000 ».

source: ANI

les + lus

les + partagés