publicité

Une nouvelle piste pour la reprise de la raffinerie Pétroplus selon Arnaud Montebourg

Le ministre du Redressement productif dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, affirme que le Fonds stratégique d'investissement (FSI) pourrait s'allier au fonds souverain libyen en lice pour reprendre la raffinerie de Petit Couronne.

  • CB / AFP
  • Publié le 11/11/2012 | 09:41, mis à jour le 11/11/2012 | 09:50
"Le fonds souverain de l'Etat libyen, Libyan Investment Authority, a exprimé un intérêt pour un éventuel investissement dans nos raffineries, à l'occasion de la procédure de liquidation de Petroplus. Notre Fonds stratégique d'investissement pourrait intervenir à ses côtés comme partenaire minoritaire dans des projets rentables", a déclaré Arnaud Montebourg.

Pour l'heure une offre de reprise de la part de Net Oil a été déposée auprès du tribunal de commerce de Rouen. Rejeté une première fois, le pétrolier basé à Dubai maintient sa candidature en apportant des compléments. Par ailleurs, six marques d'intérêt ont également  été déposées, dont une du fonds souverain lybien.

Intérêts croisés entre la France et la Lybie


"Les majors du pétrole se désengagent du sol européen. Mais les pays producteurs ont à l'inverse intérêt à écouler et à faire raffiner leur or noir en Europe et nous avons intérêt à le faire ensemble pour maîtriser toute la chaîne pétrolière", a estimé le ministre.

"Cet engagement sur le sol français pourrait également trouver sa réciprocité sur le sol libyen", a ajouté le ministre qui doit se rendre en Libye la semaine prochaine avec le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, selon le JDD.

Le tribunal de commerce de Rouen se réunira le 13 novembre pour décider d'une éventuelle prolongation de la période de dépôt des offres.

les + lus

les + partagés