publicité

Le Havre : patrimoine oublié redécouvert au fort de Tourneville

Des bâtiments de 1870 ou des graffiti de la fin de la seconde guerre mondiale, autant de témoignages d'un passé oublié qui ont été découverts à l'occasion de travaux dans l'enceinte du fort de Tourneville, au Havre.

  • Par Marc Moiroud
  • Publié le 07/11/2012 | 17:35, mis à jour le 07/11/2012 | 18:22
Une pin-up, typique des dessins réalisés par les soldats américains lors de la Seconde Guerre Mondiale. © France 3 Baie de Seine
© France 3 Baie de Seine Une pin-up, typique des dessins réalisés par les soldats américains lors de la Seconde Guerre Mondiale.
C'est une sorte de petit Pompéi que des ouvriers ont découvert à l'occasion de travaux d'aménagement du fort de Tourneville, sur les hauteurs du Havre.

En décapant une épaisse couche de terre, apparait d'abord une corniche, puis un fronton. Des vestiges d'un bâtiment en briques et silex construit à la fin du XIXème siècle. 

Une partie du fronton du bâtiment découvert caché sous terre au fort de Tourneville. © France 3 Baie de Seine
© France 3 Baie de Seine Une partie du fronton du bâtiment découvert caché sous terre au fort de Tourneville.


A l'intérieur du bâtiment, les ouvriers ne sont pas au bout de leurs surprises. Les murs sont couverts de messages, ceux de soldats français du 129 régiment d'infanterie, qui ont stationné au Havre, vers 1870. 

Des témoignages de soldats américains 


En plus des graffiti, des dessins de jeunes femmes décorent les murs, des modèles typiques des années 1940, laissés là par des soldats américains ayant participé à la reconstruction du Havre.

Les dessins et messages seront recouverts. Mais des photos permettent de conserver leur trace. Le bâtiment, lui, a été intégré aux plans de rénovation du fort de Toruneville et sera transformé en studio de répétition. 
Ouverture prévue en juin 2013. 

Visite des lieux en vidéo

 

Découvertes au fort de Tourneville
D'anciens bâtiments militaires, des graffiti et des dessins de différentes périodes ont été découverts lors de travaux au fort de Tourneville du Havre.

 

les + lus

les + partagés